Les Beaujolais Nouveaux sont une tradition à préserver

Carine Jambon Ballandras est viticultrice au Domaine de Thulon, dans le Beaujolais. Avec son frère, elle a pris la suite de ses parents. Depuis 20 ans, elle défend la tradition des Beaujolais Nouveaux, au nom du partage et du plaisir de la dégustation.

vigneron-beaujolais
Les clients boivent nos vins lors de moments conviviaux ou au cours d’événements importants. Ils partagent ensuite leurs souvenirs avec nous, c’est un vrai échange

La viticulture, une passion tardive

Si Carine Jambon Ballandras est fille de viticulteurs, elle ne pensait jamais exercer dans ce secteur. Pourtant, l’adolescente qui n’aimait pas ce travail physique est devenue une ambassadrice inlassable des vins du Beaujolais. Après un BTS en action commerciale et des expériences loin de la vigne, elle est revenue en 1994 sur le domaine familial : “on a commencé par un an en CDD, pour voir si j’allais me plaire. J’ai fait toute la saison culturale et j’ai trouvé ça super”. Carine Jambon Ballandras prend alors goût au travail dans les vignes : “j’ai aimé être au contact de la nature. Aujourd’hui, je suis contente de me rendre dans les vignes pendant les périodes de cisaillage ou de taillage, comme en janvier, après une grosse saison de primeur”

 

Beaujolais Nouveaux, des vins de partage

Très attachée au domaine familial, Carine Jambon Ballandras s’est orientée vers la commercialisation des vins et la gestion administrative de l’exploitation. C’est son frère, diplômé en œnologie, qui travaille les 17 hectares de vignes en agriculture raisonnée et conduit les vinifications. Les parents, même à la retraite, continuent de prêter main-forte. Épanouie dans son métier, Carine Jambon Ballandras explique qu’elle “s’éclate avec le vin”. Pourquoi ? “Dès qu’on parle de vin, les rapports sont amicaux”. Cette passionnée apprécie ainsi de “rentrer un peu dans la vie des gens. Les clients boivent nos vins lors de moments conviviaux ou au cours d’événements importants. Ils partagent ensuite leurs souvenirs avec nous, c’est un vrai échange”.

 

La tradition des Beaujolais Nouveaux et Beaujolais Villages Nouveaux

Au Domaine de Thulon, les Beaujolais Nouveaux représentent environ 15 % de la production. Carine Jambon Ballandras porte un regard tendre sur ces vins primeurs qui font partie de son histoire familiale : “c’est le premier vin du millésime, le nouveau-né qui va donner la tendance. On l’aime, on le boit et on le partage”. Carine Jambon Ballandras apprécie l’esprit amical qui entoure sa dégustation : “vous connaissez d’autres fêtes organisées un jour donné autour d’un vin ? C’est pour cela qu’il faut garder cette tradition”, souligne-t-elle. Pour accompagner ce “vin simple que l’on a plaisir à boire”, Carine Jambon Ballandras pense spontanément à des noix, du saucisson ou du fromage : “j’aime l’esprit de casse-croûte qui entoure la fête des Beaujolais Nouveaux”. Et si aux beaux jours, il vous reste une bouteille de côté, à l’apéritif “c’est aussi très agréable”.

  • Partager

  • Facebook