Bannière Beaujolais Bannière Beaujolais

Beaujolais Nouveaux : un territoire de Plaisir

Le territoire des Beaujolais Nouveaux est un territoire de plaisir. C’est ce qu’affirment les vignerons de la région. En attendant le 19 novembre 2015, l’arrivée des Beaujolais Nouveaux, découvrez pourquoi il est si bon de se balader dans le berceau de ces vins de copains !

Retranscription de la vidéo

« En Beaujolais, on a la réputation d’être un territoire de plaisir, mais ce n’est pas une réputation, c’est une réalité.

C’est facile de transmettre la passion du Beaujolais parce qu’il suffit d’y mettre un orteil. Plein de nos visiteurs ne connaissent pas du tout, et quand ils arrivent ici, ils balayent toutes les idées préconçues qu’ils peuvent éventuellement avoir en tête. Les gens redécouvrent nos vins, redécouvrent la qualité des Beaujolais. Moi je considère que le Beaujolais Nouveau est une porte d’entrée pour faire connaître nos vignobles qui détiennent d’autres richesses et qui proposent d’autres vins.

Le sens de l’accueil est fortement développé en Beaujolais, avec une forme de simplicité mais une forme de spontanéité et de sincérité. On a cette réputation d’aimer recevoir en Beaujolais.

C’est très important de faire découvrir notre vignoble, de faire découvrir les atouts. On parle de paysages, on parle de vins, mais on a des fermes magnifiques avec des fromages qui sont exquis. Quand les gens partent de chez vous en vous disant la petite phrase sympathique « Merci pour votre accueil », et bien là vous vous dites « Ouais, j’ai fait quelque chose de sympa ! ».

Beaucoup font la Route des Vins en voiture, mais il y en a pas mal qui s’équipent et qui partent avec leur sac à dos faire des randonnées pour découvrir justement les beaux points de vue, parce qu’on a de très très beaux points de vue. Les paysages du Beaujolais sont des paysages simples, mais avec une forme de lumière et pour celui qui a un tout petit peu de curiosité dans l’œil, il y a vraiment du plaisir à voir ces paysages et les voir évoluer.
C’est un plaisir mais de tous azimuts. C’est un plaisir pour les yeux, le plaisir de la rencontre aussi. Les gens qui viennent vous voir, ils aiment cette proximité, ils cherchent cette proximité. Il y a un mot très important que je mets autour du vin, c’est l’échange.

Les vins du Beaujolais sont des vins croquants, gourmands, qui ont une forme d’immédiateté, donc la notion de plaisir s’installe très vite. On peut durant l’été boire des Beaujolais Nouveaux, tout à fait. On a cette capacité-là avec nos vins de pouvoir les ouvrir pour ce moment festif qu’est le Beaujolais Nouveau, mais aussi les ouvrir 6 mois plus tard sur des barbecues, sur des salades entre amis. On garde l’aspect convivial du Beaujolais Nouveau qu’on a au mois de novembre, le troisième jeudi du mois de novembre, mais on peut l’avoir aussi au printemps ou l’été d’après avec des Beaujolais qui se gardent. »

Plaisir de la rencontre, plaisir des yeux, plaisir des papilles. Simplicité, sincérité, des adjectifs assez basiques, mais dans lesquels tout le monde va se retrouver et tout le monde sera heureux finalement. C’est pas mal ! »

  • Partager

  • Facebook