Beaujolais Nouveaux : dépassez les idées reçues !

Bruno Loyet tient un restaurant dans le Beaujolais depuis plus de 16 ans. Originaire de Lyon, c’est en fréquentant les caveaux qu’il a réellement découvert les Beaujolais Nouveaux. De quoi changer son regard sur ces vins primeurs. Depuis 2003, il organise chaque année quatre repas de fête autour du troisième jeudi de novembre.

Ce qui me plaît dans cette tradition, c’est vraiment la bonne humeur

De Lyon au Beaujolais

 

Bruno Loyet le dit lui-même, avant de venir dans le Beaujolais, ce Lyonnais avait des idées reçues. Dans le Beaujolais, il a pourtant découvert des vins primeurs qui lui plaisaient. Beaucoup. Par fidélité, il travaille avec les mêmes vignerons depuis des années, et quand on vient lui proposer un vin qu’il aime, il le met en avant. Comment a-t-il changé d’idée ? Tout simplement en allant au plus près du travail des vignerons.

« Je me suis rendu dans les cuvages, je suis allé goûter chez les vignerons. C’est comme pour les restaurants, on trouve de tout. Il faut se déplacer et goûter ».

Chaque année, c’est donc le même rituel qui se met en marche. Il goûte et il achète. Car le restaurateur est avant tout un amoureux du Beaujolais, la région comme les vins, « c’est pour cela que je me suis installé ici ».

Sachez d’ailleurs que le réseau des Bistrots Beaujolais est composé de restaurateurs comme Bruno Loyet, véritables ambassadeurs des vins du Beaujolais et des Beaujolais Nouveaux.

L’arrivée du Beaujolais Nouveau, un moment de convivialité

 

Au cœur des Pierres Dorées, Bruno Loyet dirige La Feuillée, un « restaurant de village, avec une cuisine de terroir et traditionnelle ». Au moment de la sortie des Beaujolais Nouveaux, il prend la direction du Domaine de Fond-Vieille, chez Dominique Guillard, à trois kilomètres de son restaurant. En voisin, il monte un grand chapiteau et organise pendant quatre soirs des repas gourmands, dans une ambiance musicale (12 euros, tout compris). Le mot d’ordre est la convivialité.

« Il y a de la musique et je fais des produits du terroir comme du saucisson au gène, du boeuf, un civet de porcelet, tout cela à base de Beaujolais. Ce qui me plaît dans cette tradition, c’est vraiment la bonne humeur ».

Et les Lyonnais sont nombreux à venir fêter la sortie des Beaujolais Nouveaux. Ils forment 80 % de la clientèle de Bruno Loyet pendant les festivités au Domaine de Fond-Vieille. Le restaurateur leur propose de déguster le Beaujolais Nouveau, mais aussi les autres vins du Beaujolais.

Beaujolais Nouveau, une porte d’entrée

 

Bruno Loyet voit d’ailleurs ce troisième jeudi de novembre comme une porte d’entrée sur l’ensemble du vignoble. À table, il sert bien sûr le vin primeur, mais aussi les Beaujolais de garde, du Beaujolais blanc et du Beaujolais rosé. Vous pourrez donc faire votre choix ! L’ambition de Bruno Loyet, tout comme du vigneron Dominique Guillard, est de vous faire découvrir la diversité des vins du Beaujolais. Reste à choisir l’ambiance musicale qui vous plaît. Par exemple, le samedi soir est rock, le dimanche est plutôt guinguette !

Les réservations se font auprès du restaurant La Feuillée à Oingt et du Domaine de Fond-Vieille.

  • Partager

  • Facebook