Christian Têtedoie, “ça m’agace les réputations”

Chef étoilé au Michelin, Meilleur Ouvrier de France, Christian Têtedoie défend les beaux produits, la générosité et la sincérité en cuisine. Dans son Restaurant Têtedoie qui domine la ville de Lyon, Christian Tetedoie met tous les ans les Beaujolais Nouveaux et Beaujolais Villages Nouveaux à sa carte. Rencontre avec un chef, guidé par le plaisir et la gourmandise.

tetedoie-restaurateur
un plaisir immédiat, des vins avec un joli nez, une belle puissance et un côté fruité très agréable

Les Beaujolais Nouveaux : “Toujours des événement heureux”

Originaire du pays nantais, Christian Têtedoie a fait de Lyon sa terre d’adoption. Depuis la colline de Fourvière, le chef est devenu un véritable ambassadeur des produits locaux, dans l’assiette mais aussi dans le verre. Pour lui, les Beaujolais Nouveaux évoquent “toujours des souvenirs heureux”. Il se rappelle notamment du lancement des Beaujolais Nouveaux et Beaujolais Villages Nouveaux, il y a deux ans, au Brésil, avec une grande réception de 800 couverts : “un événement absolument extraordinaire”, souligne-t-il, “on a vraiment proposé les Beaujolais Nouveaux comme des vins festifs et ça a été très bien reçu”.

 

Les Beaujolais Nouveaux, des vins à (re)découvrir

Si Christian Têtedoie s’investit dans la promotion de ces vins primeurs, c’est parce que “c’est un joli produit. Les gens lui ont collé une étiquette de vin léger et superficiel alors que ce n’est pas le cas. Les producteurs ont fait de gros efforts et maintenant on trouve des choses vraiment exceptionnelles”, explique-t-il. Et le chef étoilé de se dire agacé par les réputations qui ont la vie dure : “il ne faut pas hésiter à redécouvrir un produit. Je trouve stupide de se mettre des barrières, sans prendre la peine de regoûter”. Au moment de la sortie des Beaujolais Nouveaux, Christian Têtedoie offre ainsi ces vins à l’apéritif. Ils restent ensuite à la carte jusqu’au printemps : “les gens sont agréablement surpris, ils n’y pensent pas forcément”.

 

Accords mets et Beaujolais Nouveaux

Pour Christian Têtedoie, les Beaujolais Nouveaux évoquent : “un plaisir immédiat, des vins avec un joli nez, une belle puissance et un côté fruité très agréable”. Le chef étoilé précise les aimer, dotés d’une “belle puissance et d’une belle acidité”. De quoi créer des associations mets et vin surprenantes : “on a fait un test avec un dessert au chocolat, c’était très intéressant”. Au début de la saison des asperges, le chef apprécie aussi un verre de Beaujolais Nouveau, pour accompagner un turbot aux asperges et aux morilles : “pour moi, l’intérêt d’un vin est de donner du plaisir et de préparer au plaisir. Il a pour mission de rafraîchir le palais pour à nouveau apprécier le mets”. Et vous, quel est l’accord mets et Beaujolais Nouveaux le plus étonnant que vous ayez essayé ?

  • Partager

  • Facebook