Bannière Beaujolais Bannière Beaujolais

Tout savoir sur les Beaujolais Nouveaux : paroles de vigneron !


David Ratignier est issu d’une famille de vignerons du Beaujolais. À la tête du Château du Bluizard, il nous raconte comment le vin nouveau se déguste dans le Beaujolais. C’est l’interview « retour aux sources » !

Pourquoi attendre le 3e jeudi de novembre pour découvrir le nouveau millésime ?

C’est la réglementation. Au cours du temps, plusieurs décrets ont fixé la date de sortie des vins nouveaux. Le premier remonte à 1951. Au départ, la date changeait d’une année sur l’autre. Dans les années 1960, le 15 novembre a été retenu, mais quand ça tombait le week-end, ça posait des problèmes pratiques. Finalement, le troisième jeudi de novembre a été choisi dans les années 1980. C’est une date dont on se souvient facilement. Cette année, le troisième jeudi tombe le 15 novembre.

Dans le vignoble Beaujolais, comment fête-on le vin Nouveau ?

Il y a beaucoup de soirées chez les vignerons et de repas dansants. Il y a aussi pas mal de caves ouvertes. On a beaucoup de gens qui viennent le week-end dans le vignoble pour goûter le Nouveau et les autres vins du Beaujolais. Le Nouveau donne une première impression du millésime. À une époque, certains ont peut-être cru qu’on ne faisait que du Nouveau dans le Beaujolais. Là, pas mal de gens viennent en même temps découvrir les blancs et les vins de garde. On fait un peu de dégustation comparative, c’est sympa. On goûte les vins, on discute, on refait le monde et puis voilà !

Pour accompagner un Beaujolais Nouveau, qu’est-ce que vous conseillez ?

Nous on aime bien le saucisson frais cuit dans le marc de raisin, servi avec du gratin ! C’est quelque chose qu’on peut faire facilement, même chez soi. Si on n’a pas de marc de raisin, il suffit de prendre des saucissons frais lyonnais et de les faire cuire à la casserole, ça marche très bien. Tout ce qui est volaille et filet mignon, c’est aussi très sympa avec un verre de Beaujolais Nouveau.

Les Beaujolais Nouveaux se dégustent pendant combien de temps ?

Nous, on a toujours du Beaujolais Nouveau de l’année dernière. Sans aller jusque-là, je dis toujours à mes clients d’en prendre pour tout de suite et d’en garder pour les fêtes de fin d’année. C’est un vin qui convient parfaitement pour un lendemain de fête, avec de la volaille froide du jour de l’an ou du rôti qu’on n’a pas fini. Avec son côté fruité, c’est un vin parfait pour se faire plaisir sans se prendre la tête.

Merci David Ratignier.


  • Partager

  • Facebook